Approches alternatives de l'autisme

Dérives du biomed et Chronimed

Réponse à Sophie Robert

Mis en ligne le 21/08/2020 – Suzanne Ruhlmann

1) les recherches sur le microbiote sont averees. Cela fait des dizaines d’annees que des gens tres serieux travaillent sur les connexions entre l’intestin et le cerveau. Et les consequences neurodeveloppementales de la porosite intestinale dans le cas d’infections

d’allergies alimentaires, que ce soit pour l’autisme ou autre.

En revanche a ma connaissance elles n’ont genere aucun traitement efficace prouve et durable.

  • ok

2) la science c’est l’experimentation et la recherche empirique. Ce n’est pas un corpus fige dans le marbre pour toujours.

  • Ok
  • Mais pour valider des hypothèses, il faut des études solides

Je ne vois pas pourquoi il faudrait jeter l’opprobre sur des parents qui cherchent a ameliorer le sort de leur enfant.

  • Je ne jette pas l’opprobre sur des parents, mais j’essaye de sensibiliser par rapport à des fake news de santé, des allégations fantaisistes
  • Certaines interventions peuvent aggraver l’état de l’enfant et peuvent déclencher des troubles de comportement
  • Les effets secondaires des compléments alimentaires sont réels
  • Il faut dénoncer le mythe des effets secondaires qui seraient « bon signe ».
  • Des parents se retrouvent en difficulté financière à cause de  tous ces faux traitements

En particulier soulager des enfants autistes des aspects les plus genants de certaines comobidites severes.

  • Bien sûr qu’il faut soigner tous les pb de santé réels
  • Le recours à des tests ou examens non reconnus par la science sème la panique chez les parents et toutes sortes d’interventions inutiles 

Bien sur que c’est genant de prendre des antibios, et c’est bien pour ca que cette voie est un echec. Mais les medecins francais prescrivent des antibios a tour de bras depuis des decennies pour le moindre rhume sans que madame ruhlmann ne s’en offusque.

  • Contrairement aux antibios prescrits pour les infections banales, Chronimed c’est :
    • Traitements sur une durée invraisemblable, 2 à 4 ans,  voire plus, parfois
    • Recours à des antibiotiques pour déloger des bactéries intracellulaires, avec liste d’effets secondaires à rallonge, dont certains redoutables, effets neurologiques…
    • Associations d’antibiotiques + antifongiques + antiparasitaires

3) le probleme avec les approches biomedicales de l’autisme c’est que le terrain est occupe par des charlatans, medecins ou pas, extremement dangereux manipulateurs et sectaires. Ces gens font du business sur le dos de familles desemparees en leur promettant que faire avaler leur gamin n’importe quoi les guerira de l’autisme. Mais, a cote de ces gens la, il y a des medecins et des parents qui explorent le terrain de facon tout a fait differente et bien plus mesuree. Les uns n’ont rien a voir avec les autres.

  • Le charlatanisme mesuré, c’est ok ? Ou de quoi parle-t-on précisément ?

A ma connaissance, mais ca fait au moins trois ans que je me suis detachee du sujet (que je n’ai pas traite faute de resultat) ils ont abandonne les antibiotherapies pour se concentrer sur le renforcement des defenses immunitaires.

4) mme ruhlmann ne n’ai pas repondu a vos innombrables sollicitations parce que je n’aime pas les accusateurs professionnels proceduriers qui passent leur temps a faire des proces d’intention et harceler pour se positionner comme la reference du bien. Vous avez intente des proces a des personnes que j’estime et je trouve cela tout a fait detestable.

  • J’ai attaqué qui ?
    • Le responsable du collectif autisme (regroupant 200 associations), interlocuteur des pouvoirs publics, fondateur et administrateur d’un groupe Facebook centré sur l’approche Chronimed de l’autisme
    • La Fondation Autisme qui ne dissimule pas son soutien sans faille à Chronimed
    • Le responsable de la plateforme nationale Autisme Info Service (qui est aussi vice-président de la Fondation Autisme !) pour des propos tenus dans son livre (la France progresse à la pointe sur la scène internationale en matière de recherche sur l’autisme grâce à Chronimed)
    • Une responsable d’association nationale Asperger Amitié qui a soutenu le Congrès Sortir de l’Autisme http://www.congressortirdelautisme.com/

Certes, dans les approches biomedicales il y a des gens dangereux qui font du business sur la detresse des parents, mais cela ne signifie pas que cette approche en soit soit a proscrire du domaine de la recherche.

  • Je ne suis pas contre la recherche
    • Si le rapport bénéfice/risque attendu est bon
    • Si elle se base sur des hypothèses qui tiennent la route et qui n’ont pas déjà été largement discréditées  
    • du moment qu’elle est menée dans le cadre d’essais autorisés, et non sauvages
    • avec des protocoles de qualité irréprochable sur le plan scientifique 

Vous avez une vision binaire en noir ou blanc que je trouve simpliste et paranoiaque.

A tel point que je me demande si vous ne vous etes pas interresse a ce sujet que pour exister socialement. C’est dans l’air du temps….

%d blogueurs aiment cette page :