Approches alternatives de l'autisme

Dérives du biomed et Chronimed

Le livre noir de l’autisme: la maman anonyme, c’est moi

Mis en ligne le 25/09/2020 – Suzanne Ruhlmann

Le chapitre 4 du livre tout récent d’Olivia Cattan est intitulé « un cadeau inespéré. Ces pages font surtout référence à d’innombrables captures d’écran que j’ai prises en étant infiltrée dans des groupes Facebook d’approches alternatives de l’autisme. Ces extraits de conversations illustrent certaines dérives des beaucoup mieux que mille explications.

Intriguée par des promesses de guérison de l’autisme diffusées dans un des ces groupes, j’ai commencé à faire des recherches intensives sur les supposés traitements mentionnés, des tests seuls connus d’une poignée d’initiés. Je n’ai pas compté mes heures à explorer le Web en parallèle, pour trouver des bribes d’informations à droite et à gauche sur ces pratiques dissidentes. Un travail à plein temps, qui m’a submergé à tel point que j’ai du apprendre des techniques pour optimiser mes résultats. J’ai ainsi pu lister une multitude de sources Web, références à des études, livres, articles de presse, blogs, commentaires, témoignages, que je complète encore aujourd’hui au fur et à mesure, faisant aussi des résumés, notes, ou copies de certains documents essentiels si j’avais peur qu’ils soient mis hors ligne subitement. Ces investigations ont duré 2 ans ½.

Le jour où j’ai pris contact avec Olivia Cattan la première fois, dès la parution de sa tribune sur les dérives du biomed sur le Huffington Post le 23 juillet 2018, je lui ai accordé, à sa demande, un tout premier liens d’accès pour consulter un échantillon de mes captures d’écran. J’ai partagé de nombreux autres accès à mes répertoires de documents au cours des 18 mois d’échanges qui ont suivi en vue d’un signalement commun et d’alerter les médias.

Je tiens à préciser, pour éviter tout malentendu, que je n’ai pas cédé ces documents qui m’appartiennent. Je continue de m’occuper de ce dossier qui me tient beaucoup à cœur, n’ayant pas délégué cette tâche à SOS Autisme, du fait de divergences de points de vue. Il y a, entre autres, un différend au sujet de la postface du livre D’un monde à l’autre d’Olivia Cattan, écrite par un médecin hautement controversée, Corinne Skorupka, qui est un membre fondateur de Chronimed et qui a été radiée à vie.

Le fait que mon nom ne soit pas cité dans le Livre Noir de l’autisme, malgré les nombreuses contributions que j’ai pu apporter, que dans la section Remerciements (p 255-258), je ne sois même pas remerciée à titre anonyme, contrairement à 33 autres personnes, témoigne d’une désinvolture incroyable. C’est sans doute aussi révélateur d’un malaise car mes sources ont été utilisées de façon très sélective.

Les Posts issus de groupes Facebook fermés transmis par une maman p 172-175 sont des transcriptions de mes captures d’écran concernant les effets secondaires de ces « traitements » Chronimed aberrants. Ils ont été adressés à l’ANSM par SOS Autisme, mais je les avais déjà transmis à l’Ordre des médecins et postés sur mon blog ainsi que les réseaux sociaux sous forme anonymisée. https://debatbiomed.science.blog/2019/04/26/enfants-cobayes/

Concernant les ordonnances affolantes mentionnées p 159, je les ai envoyées à l’Ordre National des Médecins (CNOM), dans le cadre de toute une longue série de signalements à compter d’octobre 2017, ce qui a abouti à une procédure d’urgence contre le médecin en question, menace de radiation pour 10 ans. Procédure qui n’a pas abouti à une sanction. Il est à notre qu’un médecin de la même mouvance dissidente faisait partie des 3 membres du jury. Olivia Cattan n’évoque pas ce signalement dans son livre, ni ma présence avec elle au CNOM. Je lui avais pourtant montré ce dossier dès le début de nos échanges.

Le livre insinue que seule Estelle Ast Verly et Olivia Cattan auraient été interviewées par l’Express et quelques mois plus tard, par le Parisien, deux articles sont sortis début avril 2019, alors que c’est aussi le cas pour moi. Sans doute, un oubli ! https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/les-apprentis-sorciers-de-l-autisme_2062913.html (qui me désigne comme lanceuse d’alerte) et https://www.leparisien.fr/societe/enquete-sur-les-escrocs-de-l-autisme-des-parents-se-confient-01-04-2019-8044494.php (parlant des captures d’écran, comme d’une véritable bombe si les autorités s’en emparent)

%d blogueurs aiment cette page :