Elle est l’un des membres fondateurs de Chronimed

Mais avant les débuts de Chronimed qui datent de 2009, elle était déjà praticienne « biomed », certifiée DAN (Defeat Autism Now).

Dans les archives du Web, on peut voir son site Web tel qu’il était en 2003

Elle a été radiée de l’Ordre des médecins en 2010 « en raison des traitements trompeurs qu’elle propose aux familles d’enfants autistes ».

Mais proposait encore récemment des consultations téléphoniques à 160 euros

Elle a fait miroiter la possibilité d’une guérison de l’autisme en 2 ou 3 ans

Elle est l’auteure de ce livre, Autisme, on peut en guérir

Elle a aussi écrit un deuxième livre, Autisme, un nouveau regard, (15/05/2017). Sur Amazon, selon le commentaire laissé par Nico, ce 2e livre aurait presque le même contenu que le premier, avec un nouveau titre.

Que conseille-t-elle dans son livre ?

Parmi les « remèdes » sans fondement scientifique proposés :

  • plusieurs régimes : sans gluten et caséine, GAPS (extrêmement restrictif), sans oxalates etc.
  • argent colloïdal
  • antifongiques (Triflucan, Flagyl…) et antiparasitaires
  • antibiothérapie au long cours (azithromycine, …) .
  • la vancomycine, qui est un antibiotique à usage hospitalier
  • injections de méthyle B12
  • chélation avec DMPS (non autorisé en France), DMSA, EDTA
  • cellules souches
  • oxygénation hyperbare
  • un faux médicament, le GcMAF (Des laboratoires clandestins produisant ce faux médicament ont été démantelés en Normandie)
Le GCMAF, faux remède pour l’autisme https://books.google.fr/books?hl=fr&id=Pfq1DwAAQBAJ&dq=gcmaf+autisme&q=gcmaf#v=snippet&q=gcmaf&f=false

Quelques médicaments conseillés en 2012

Un antibiotique par voie injectable, la ceftriaxone (=Rocéphine)… tant qu’à faire…, il faut mettre le paquet, n’est-ce pas ! Et même de l’hydroxychloroquine (=Plaquenil) !

Quelques perles tirées de son livre :

  • « la recherche est aussi un art intuitif »
  • « un regard fuyant est le signe d’une carence en vitamine A »
  • « revenez au téléphone filaire »
  • « n’autorisez pas les enfants à rester de façon prolongée à moins de 2 mètres d’un appareil électrique »

Parmi les facteurs d’autisme qu’elle cite :

  • l’intoxication au mercure
  • la multiplication des ondes électromagnétiques
  • « l’ADN d’agents infectieux » … qui « émettent des signaux sous forme d’ondes électromagnétiques » qu’on retrouve chez les enfants autistes, mais pas chez les autres » (théorie du prof. Montagnier)

Autres infos :

En novembre 2010, elle participe à un congrès de médecine quantique. On apprend qu’elle mène une étude en Grande-Bretagne sur 50 enfants (accord de comité d’éthique ?) à la recherche de « signaux électromagnétiques ». C’est de la pseudoscience.

http://relaxsophro.over-blog.com/article-congres-les-therapies-quantiques-une-aut-60829770.html novembre 2010

Commentaire du physicien Claude Aslangul : « Affirmer que le puzzle
de l’autisme relève du quantique est un véritable scandale en ce qu’il s’agit alors de donner de faux espoirs à des personnes rendues vulnérables… Profiter de la méconnaissance d’une théorie certes hermétique mais validée en la récupérant de façon indigne par des sornettes pour soulever abusivement de faux espoirs de guérison relève du charlatanisme. »

Dans une interview qui lui est accordée en 2015, elle mentionne aussi cette étude qui n’a jamais été publiée :

Je ne sais pas s’il s’agit de la même étude que celle mentionnée ici par Montagnier lors de sa conférence à AutismOne :

Sa vidéo au Congrès Sortir de l’autisme est disponible ici :

http://www.congressortirdelautisme.com/vod-videos-a-la-demande/ (cliquer sur « Voir la VOD » pour qu’un code de réduction sera appliqué)

Elle a organisé un colloque à Genève en 2016 où une partie était consacrée à des idées antivax, et une autre à une approche anthroposophique de l’autisme.

Quelques avis à son sujet :

Sources :