Le Guardian révèle que Trump a été contacté il y a à peine quelques jours par Mark Grenon, responsable de Genesis II, la pseudo-église qui fait la promotion du MMS (équivalent de Javel industrielle) pour guérir l’infection au coronavirus. Est-ce pour cette raison que le président américain a suggéré hier qu’on pourrait tester l’injection de désinfectants dans le corps humain, provoquant l’effroi de la communauté médicale et scientifique ? Rien ne prouve qu’il ait lu cette lettre, mais Grenon en est convaincu, d’après ses commentaires sur Facebook et le fait que Trump ait fait cette déclaration scandaleuse les fait jubiler.

Pour rappel, Genesis II propose le MMS, non seulemnet pour détruire le coronavirus, mais aussi pour guérir l’autisme, comme 95% des maladies existantes, y compris le cancer, le Sida ou le paludisme.

Leur objectif, c’est d’obtenir l’adhésion, au-delà des milieux où c’est déjà le cas : complotistes (autour de Qanon…), réseaux antivax, vitrine du charlatanisme AutismOne où Kerri Rivera est souvent intervenue. Ils cherchent maintenant à influencer les hautes sphères. Alan Keyes, ex-ambassadeur et conseiller de Reagan, candidat à la présidentielle US, mettait en avant le MMS sur sa propre chaîne tv.

Dénoncés depuis de nombreuses années par des militants du monde anglo-saxon tels que Fiona O’Leary, Emma Dalmayne, Melissa Eaton, Amanda Seigler, Eve Reiland et bien d’autres, ils arrivent sans doute à contourner la législation en changeant de pays régulièrement, comme Kerri Rivera, désormais installée en Allemagne, ou en invoquant l’argument que ce soit-disant produit miracle serait un « sacrement ». Cependant, grâce aux pressions de ces activistes, le livre de Kerri Rivera « Healing the symptoms known as autism » a été retiré de la vente par Amazon, et YouTube et Facebook suppriment maintenant les contenus faisant l’apologie du MMS. Dans ce contexte actuel de pandémie, Genesis II ont tout de même eu un ultimatum du département de la Justice américain.

Il faut dire que tout cela n’est pas anodin. Les effets secondaires rapportés sont des nausées, vomissements, déshydratation sévère, mais le produit peut tuer. NBC rapporte que selon les données du centre antipoison amériain, on a compté 50 cas avec pronostic vital engagé et 8 décès en l’espace de 5 ans à cause du dioxyde de chlore. En France, l’ANSM a déjà publié une mise en garde contre le MMS en 2010, ce qui indique qu’il s’agit d’un problème préoccupant de longue date chez nous aussi. Nous vivons dans un monde inquiétant.

Reportage de Complément d’Enquête :

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/complement-d-enquete/complement-d-enquete-tous-docteurs-quand-la-medecine-n-a-pas-de-reponse_3714053.html (début à 0h 48 min 25 sec)

A dénoncer :

En France, l’association Le Droit de Guérir refuse obstinément de retirer leur pub pour ce faux remède malgré mes demandes réitérées


Sources :

https://www.theguardian.com/world/2020/apr/24/revealed-leader-group-peddling-bleach-cure-lobbied-trump-coronavirus

https://www.20minutes.fr/monde/2766947-20200424-coronavirus-trump-suggere-injection-desinfectant-uv-contre-covid-19-medecins-horrifies

https://www.justice.gov/opa/pr/justice-department-seeks-end-illegal-online-sale-industrial-bleach-marketed-miracle-treatment

businessinsider.fr/us/mms-fans-celebrate-trump-claim-disinfectant-might-cure-coronavirus-2020-4

https://www.nbcnews.com/tech/internet/fake-science-led-mom-fee-bleach-her-autistic-sons-police-n1017256

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Communiques-Communiques-Points-presse/Mise-en-garde-sur-les-risques-lies-a-la-consommation-du-produit-denomme-Solution-minerale-miracle-MMS-1-Communique

https://www.psiram.com/fr/index.php/Miracle_Mineral_Supplement